Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Axioma stabilise les biostimulants

,

Publié le

Axioma stabilise les biostimulants © DR

Réduire le recours aux produits phytosanitaires dans l’agriculture. C’est la mission que s’est donnée Axioma, une start-up située à Brive-la-Gaillarde (Corrèze). Anthony Bugeat a fondé la société en 2012 à la suite de sa rencontre avec un vétérinaire retraité qui travaillait sur des mélanges de plantes permettant de diminuer les besoins en antibiotiques des animaux d’élevage. Avec l’appui de deux associés, l’entrepreneur reprend ses recherches.

L’activité commerciale démarre par des produits de nutrition animale. "Notre philosophie était de ne pas vivre sous perfusion. Nous avons voulu être rentables avant d’entamer une levée de fonds", explique le dirigeant de 35 ans. Partenariats avec des universités et des centres de recherche en chimie verte, peaufinage des produits, travail avec des agriculteurs "ambassadeurs"…

Axioma atteint son objectif de rentabilité en 2015. De quoi passer à l’étape d’après en misant sur son innovation majeure, des biostimulants stables. Ces produits naturels, qui améliorent la résistance des plantes et permettent de réduire le recours aux phytosanitaires, contiennent généralement des micro-organismes, ce qui les rend instables. Pas ceux d’Axioma, conçus à partir d’extraits de plantes, d’eau de mer et d’oligo-éléments, et qui peuvent donc être utilisés beaucoup plus facilement et plus largement. "Les biostimulants vont nous faire décoller. Nous sommes bien structurés et prêts à accélérer", s’enthousiasme Anthony Bugeat.

Axioma vient de lancer en crowdfunding et auprès de fonds d’investissement sa première levée de fonds. Il vise 700 000 euros, qui doivent permettre d’améliorer la distribution et de travailler à l’obtention d’une homologation européenne pour ses biostimulants. Après avoir réalisé 328 000 euros de chiffre d’affaires en 2015, Axioma compte atteindre 6 millions d’ici à 2020.

Marion Garreau

L’innovation

Des biostimulants biosourcés stables, fiables et faciles à utiliser. Conçus à partir d’extraits de plantes, d’oligo-éléments et d’eau de mer, ces produits améliorent la résistance des plantes, stimulent l’assimilation des nutriments et permettent de réduire le recours aux produits phytosanitaires.

 

l’opportunité

Les biostimulants, qui permettent la réduction de l’usage de produits phytosanitaires, représentent un marché européen de 500 millions d’euros, en croissance de 20% par an. 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus