Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Assises de l'industrie 2012 : Arnaud Montebourg parie sur le secteur de la robotique

Julien Bonnet , , ,

Publié le

En ouverture de la 3e édition des Assises de l'Industrie consacrée aux "nouvelles frontières de l'industrie", le ministre du Redressement productif a indiqué que ses équipes travaillaient sur un plan de soutien au secteur de la robotique, avec l'ambtion d'en devenir un leader mondial.

Assises de l'industrie 2012 : Arnaud Montebourg parie sur le secteur de la robotique © Stéphan Julienne - L'Usine Nouvelle

Le ministre du redressement productif prononçait ce matin du mercredi 17 octobre l’allocution d’ouverture des 3e Assises de l’industrie. A l’instar du plan de soutien au secteur automobile annoncé en juillet dernier, Arnaud Montebourg a indiqué que des dispositifs équivalents seront mis en place pour tous les secteurs, à commencer par celui de la robotique.

"Nous préparons un plan robotique. La France dispose dans ce domaine de compétences remarquables comparables à celles qui existent au Japon. Nous avons des inventeurs de génie mais, avec une atomisation des entreprises, les autres puissances, les autres Etats, viennent piocher dans ce secteur ", a précisé le ministre. Il a mis en avant l'objectif de s'imposer comme un leader dans ce domaine à l'échelle internationale.

Arnaud Montebourg n’a cependant pas précisé quand ce plan robotique serait mis en place. "Nos équipes y travaillent", a-t-il simplement déclaré. Quant à sa force de frappe, il a indiiqué "une puissance modeste mais avec des effets décuplés".

Le ministre a ensuite replacé ce plan dans un programme plus large et répété la volonté du gouvernement de faire son "travail de redémarrage, de mobilisation autour de l’industrie, en collaboration avec ses acteurs".

"C’est ce que j’appelle la politique du colbertisme participatif, on travaille ensemble pour reconstruire l’industrie en France", a ajouté Arnaud Montebourg.

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

19/10/2012 - 12h28 -

KUKA,ABB, NACHI et autres leaders mondiaux de la robotique doivent avoir très peur du Popeye en gilet rayé sur le pédalo de son chef! Quelle belle idée à laquelle personne n'avait pensé si ce n'est qu'apès la Machine outil la France a déja échoué en robotique tout en louant outrageusement des bricoleurs...
Répondre au commentaire
Nom profil

17/10/2012 - 10h56 -

Voilà: très bien cette idée de Plan Robotique, sur le plan technologique - attention au contenu stratégique.
La Corée du Sud a déjà une volonté gouvernementale affichée de faire de même (ASIT en a parlé).
Le Japon a une longueur d'avance pour certains domaines d'application (androïdes "d'aspect", aide à la pénibilité par les exosquelettes, etc.) mais nous avons des spécialistes très pointus en France (vue artificielle, etc.) et en Europe. Il sera donc important de ne pas faire cavalier seul, donc de savoir bâtir des partenariats.
Enfin et surtout, attention à la partie éthique (et législative) très complexe que la multiplication des androïdes ne manquera pas d'amener à l'humanité. Ce n'est pas innocent de fabriquer nos suppléants surpuissants, dépourvus d'âme, de responsabilité, de peur...
Répondre au commentaire

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus