Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

ArcelorMittal va investir 31,1 millions d'euros à Dunkerque

, , , ,

Publié le

ArcelorMittal Atlantique-Lorraine va conforter son train de laminage à chaud en investissant 31,1 millions d’euros sur trois ans sur son site de Grande-Synthe, près de Dunkerque (Nord). L’objectif est de développer l’offre commerciale sur des produits à forte valeur ajoutée.

ArcelorMittal va investir 31,1 millions d'euros à Dunkerque
Le site ArcelorMittal de Dunkerque, basé à Grande-Synthe (Nord), va recevoir un investissement de 31,1 millions d'euros sur trois ans.
© ArcelorMittal

ArcelorMittal Atlantique-Lorraine (AMAL) va équiper le finisseur du train de laminage à chaud, basé à Grande-Synthe, près de Dunkerque (Nord), de nouveaux actionneurs profil et planéité et de leur modèle de préréglage associé. L’enjeu est "de développer notre offre commerciale sur les produits à forte valeur ajoutée en aciers haut carbone, tout en réduisant fortement les incidents chroniques de laminage", explique la direction du site de Dunkerque.

Ce programme, d’un montant total de 31,1 millions d’euros, sera mis en œuvre sur trois ans pour être complètement opérationnel au quatrième trimestre 2019. La direction d’ArcelorMittal Atlantique-Lorraine a choisi le site dunkerquois parce qu'il affiche "une performance industrielle satisfaisante sur le premier trimestre 2017, avec un bon niveau de fiabilité général qui renforce notre crédibilité vis-à-vis du groupe".

ArcelorMittal Atlantique-Lorraine (AMAL) compte 8 sites industriels et emploie 7 200 salariés répartis à Dunkerque, Mardyck (Nord), Desvres (Pas-de-Calais), Montataire (Oise), Mouzon (Ardennes), Florange (Lorraine), Basse-Indre (Loire-Atlantique) et Dudelange au Luxembourg. Les sites nordistes de Dunkerque et Mardyck comptent 3 640 salariés et génère 1 400 emplois sous-traitants. Avec ses trois hauts-fourneaux, Dunkerque a atteint un volume de production de 6,750 millions de tonnes en 2016. Il vise 7,1 millions de tonnes d’ici à 2020.

Francis Dudzinski

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus