Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Après le Rafale, l'Inde pourrait à nouveau faire le choix de l'aviation de défense européenne

Pierre Monnier , , , ,

Publié le

Vu sur le web L'Inde doit entamer des discussions avec Airbus Defence and Space pour l'achat de 56 exemplaires du C295. L'avion de transport militaire moyen remplacerait la flotte vieillissante d'Avro 748M de l'Indian Air Force. Un contrat estimé à 1,78 milliard de dollars, soit environ 1,64 milliard d'euros.

Après le Rafale, l'Inde pourrait à nouveau faire le choix de l'aviation de défense européenne
L'Inde s'intéresse à l'avion de transport militaire moyen d'Airbus Defence and Space, le C295.
© Wikimedia commons

En septembre 2016, l'armée de l'air indienne actait l'achat, pour près de 8 milliards d'euros, de 36 Rafale. Après avoir réalisé la plus grande commande de l'avion de chasse français de Dassault Aviation, l'Inde serait sur le point de débuter des négociations l'achat de 56 avions de transport militaire C295, selon le site spécialisé Jane. Le chef de l'Indian Air Force, Birender Singh Dhanoa, a indiqué que les discutions "sont susceptibles de commencer prochainement". Les appareils européens doivent remplacer la flotte indienne vieillissante d'Avro 748M.


L'Avro 748M (ici, aux couleurs de la Belgique) est utilisé par l'Indian Air Force actuellement.

Le contrat, estimé à 1,78 milliard de dollars (1,64 milliard d'euros), comporte une part de "Make in India". Comme pour le Rafale, plusieurs exemplaires de l'Airbus C295 seraient directement fabriqués sur place. Dans les termes actuels du contrat, 16 avions seront importés directement et le reste sera assemblé par la joint-venture entre Airbus et Tata advanced systems limited (TASL). 24 appareils arriveront en Inde sous forme de kit à assembler et comprendront 30% d'équipement locaux. Les 16 C295 restants seront eux aussi assemblé sur place, mais leur taux de composants indiens grimpera à 60%.

Selon les informations de Jane, les autorités indiennes espèrent que le contrat d'Airbus-TASL soit scellé durant l'année financière 2017-2018. Dans ce cas, la livraison des premiers appareils serait attendue 36 mois plus tard, à l'horizon 2020-2021. Mais d'ici la signature, la commande pourrait gonfler. En plus de l'Indian Air Force, les forces de sécurité paramilitaires aux frontières et les garde-côtes indiens ont montré leur intérêt pour l'avion de transport militaire d'Airbus Defence and Space. Les besoins en C295 seraient estimés à "bien plus de 60 exemplaires", selon des sources industrielles.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

30/03/2017 - 15h49 -

Bonne pioche pour India Air Force le C295 mais il lui serai utile aussi d'avoir un certain de M400 pour completrer la flotte
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus