Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Après l'attaque, "la quasi-totalité des usines" de Renault ont repris leur activité

Julie Thoin-Bousquié ,

Publié le

L'usine Renault de Douai, dans le nord de la France, est la seule du groupe Renault a ne pas encore avoir repris son activité. 

Après l'attaque, la quasi-totalité des usines de Renault ont repris leur activité
Trois jours après la cyber-attaque, l'usine Renault de Douai n'a pas encore repris son activité.

Renault est pour l’heure la seule victime confirmée en France du ransomware, un logiciel de rançon exploitant une faille dans les systèmes informatiques, qui a frappé depuis vendredi 12 mai de nombreuses organisations et entreprises à travers le monde. "La quasi-totalité des usines" Renault a repris leur activité lundi 15 mai, après avoir l'avoir suspendue afin de limiter la propagation du virus, selon une source interne du constructeur. Seul le site de Douai, dans le nord de la France, est toujours à l’arrêt, "afin de laisser du temps aux équipes". L’activité devrait reprendre dès mardi.

"Nous avons adopté une procédure classique. Après avoir détecté le virus, notre service de sécurité informatique a isolé chaque site afin d’éviter la propagation du logiciel, pour éviter notamment la propagation aux fournisseurs et aux partenaires", souligne-t-on en interne chez Renault. Le temps de faire un "check-up" de chaque site et de redémarrer, précise-t-on. Les salariés ont reçu de la part de la direction un mail pour les prévenir de l'attaque.

Au-delà de Douai, les sites de Sandouville, en Normandie, mais aussi Novo Mesto en Slovénie, ont été touchés par cette attaque massive. Dans L’Express, un employé de l’usine de Sandouville, sur place au moment de l’attaque, raconte avoir vu apparaître "une demande de rançon" sur les écrans, exigeant de payer sans quoi les données seraient perdues. Selon une source syndicale, Maubeuge, dans le département nord, n’a en revanche pas été touchée par la cyber-attaque.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus