Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Alstom et sa filiale NTL visent le marché des bus électriques avec son prototype Aptis

, , ,

Publié le

Photo Alstom a présenté son nouveau prototype développé avec sa filiale NTL, le 9 mars, à Duppigheim (Bas-Rhin). Baptisé Aptis, il s'agit d'un bus électrique s'apparentant à un tramway sur pneus. Il doit être testé en région parisienne dès cette année.

Alstom et sa filiale NTL visent le marché des bus électriques avec son prototype Aptis
Le prototype de bus électrique Aptis a été développé par Alstom et sa filiale NTL.
© Alstom-NTL/A

"C’est une collaboration exemplaire entre Alstom et sa filiale NTL qui a permis de développer en 15 mois ce projet", a souligné Henri Poupart-Lafarge, P-DG d’Alstom lors de la présentation du prototype d’Aptis, le 9 mars à Duppigheim (Bas-Rhin). Ce véhicule se distingue des offres de bus électriques par sa conception le rapprochant d’un tramway sur pneus, une spécialité de NTL.

"Ce véhicule est conçu dès le départ comme un bus électrique et non pas comme un bus à moteur diesel reconverti", a insisté Franck Lamanna, le directeur stratégie produits & innovation chez NTL. C’est dans l’usine alsacienne que seront fabriqués les prototypes qui serviront aux essais programmés en 2017, notamment en région parisienne. Le site destiné à la production industrielle des Aptis reste à décider, le montant des investissements consentis et futurs n’a pas été communiqué. Avec ce prototype, Alstom vise une part des quelques 7 000 bus électriques à fournir en Europe chaque année jusqu'en 2025.

Des emprunts au tramway

Ce nouveau bus présente de grandes ressemblances avec un tramway, notamment au modèle sur pneu Translohr, construit par NTL. "Nous avons effectué de nombreux emprunts à ce type de transport", a souligné Bruno Marguet, vice-président stratégie d’Alstom. Capable de transporter jusqu’à une centaine de passagers, il se caractérise par une surface vitrée plus élevée que dans les bus habituels, un plancher bas intégral et des portes type tramway. Doté de quatre roues directrices, il offre également une maniabilité supérieure à des bus classiques de même taille.

Les batteries et dispositifs électriques seront répartis sur le toit, avec la possibilité de recharge de plusieurs types pour l’adapter aux différents besoins et attentes des exploitants. Alstom revendique une durée de vie de 20 ans pour son véhicule ainsi qu’une maintenance réduite. Cela permettra à Aptis d'afficher un coût de possession comparable à un bus diesel. Le groupe affiche un chiffre d’affaires 6,9 milliards d’euros en 2015/2016 avec 10,6 milliards d’euros de commandes enregistrées. Sa filiale à 51 % NTL (le reste du capital est détenu par BPI France) emploie 200 salariés.

Didier Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus