Albany-Cofpa ne fermera pas

Par  - Publié le
Mouchoirs en papier
Mouchoirs en papier
© Chris - Flickr - C.C.

Coup de théâtre cet après midi lors de la table ronde organisée par la Préfecture du Limousin, les salariés de l'usine Albany-Cofpa de Saint-Junien (Haute-Vienne) ont appris que le projet de fermeture était retiré.

Des cris de joie et des pleurs après l'annonce du retrait du projet de fermeture de l’usine de tissage. Rassemblés dès 13h30 devant la Préfecture de Région à Limoges, près de 200 salariés avaient manifesté leur mécontentement avant l'ouverture de la table ronde à 14 heures à laquelle ont participé Daniel Halftermeyer, président de Albany International France, un conseiller de Xavier Betrand, ministre du Travail, des représentant des salariés, de l'Etat et des élus de la région.
A l'issue de cette réunion le personnel a donc appris avec surprise et soulagement que la direction retirait son projet de fermeture de l'usine de Saint-Junien (Haute-Vienne)

"C'est une immense joie, tout le monde est heureux, certains pleurent, expliquait Christophe Sardin, délégué CGT et élu au CE qui venait d'annoncer la bonne nouvelle à ses collègues salariés. Malgré l'épée de Damoclès qu'on avait au-dessus de la tête, j'avais l'intuition depuis deux ou trois jours que les lignes avaient bougé. Une telle décision est à mettre dans les annales. La direction a pris l'engagement de travailler différemment et de communiquer davantage avec le personnel, nous allons reprendre le dialogue et reparler de tout cela".

La direction a expliqué qu'elle avait perdu 10 % de son chiffre d'affaires ces deux derniers mois et avait envisagé la fermeture de Saint-Junien tout en indiquant que la détermination du personnel avait pesé dans ce revirement, de même que les arguments avancés par les représentants du personnel et les élus locaux.

Les 133 salariés vont pouvoir reprendre leur poste dès lundi. Malgré un chiffre d'affaires de 21,4 millions d'euros, un bénéfice de 4,6 millions d'euros et un carnet de commandes plein pour six mois, la direction avait annoncé lors du CCE du 23 février son intention de fermer l'usine et de transférer l'activité vers son usine de Sélestat (Bas-Rhin).
La direction avait immédiatement cadenassé les machines et déserté le site, abandonnant le personnel à son sort avant de réapparaître le 28 février. La production n'avait pas repris depuis, bien que des salariés volontaires aient repris leur poste le 7 mars sans aucune directive précise.

 

Imprimer

La fiche ALBANY INTERNATIONAL FRANCE/COFPA à SELESTAT avec Industrie Explorer

lieu

TOUT SAVOIR SUR...
Ses investissements, ses actualités, ses dirigeants, sa production...

Voir la fiche

La fiche ALBANY INTERNATIONAL FRANCE/COFPA à SAINT-JUNIEN avec Industrie Explorer

lieu

TOUT SAVOIR SUR...
Ses investissements, ses actualités, ses dirigeants, sa production...

Voir la fiche

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous