Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Airbus Defence and Space fête les 35 ans de son site de Toulouse

, , , ,

Publié le

Un double anniversaire pour Airbus Defence and Space, auquel a été convié Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, qui fête à la fois les 20 ans du lancement d'Helios 1A, le premier satellite militaire français d'observation et les 35 ans du site Toulouse (Haute-Garonne), toujours en expansion.

 

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, s'est rendu jeudi 9 juillet à Toulouse (Haute-Garonne), pour visiter les activités spatiales d’Airbus Defence and Space à l'occasion d'un double anniversaire. Le ministre a été convié pour célébrer les 20 ans du lancement d'Helios 1A, le premier satellite militaire français d'observation, lancé le 7 juillet 1995.

L'occasion pour le ministre de souligner la pertinence de ce premier programme, développé dans le cadre d'une coopération tripartite entre la France, l'Espagne et l'Italie. "Une préfiguration de l'Europe de la Défense", a souligné Jean-Yves Le Drian, qui a insisté par ailleurs sur la qualité de la fertilisation croisée entre les applications civiles et militaires développées sur ce site qui fête cette année ses 35 ans. 

Une occasion également pour le ministre de la Défense d'annoncer quelques bonnes nouvelles. La première concerne le programme de télécommunications militaires Comsat-NG : "le contrat sera notifié avant la fin de l'année" a précisé Jean-Yves Le Drian. Plus largement, le ministre a insisté sur la nécessité de maintenir un niveau d'engagement élevé dans les systèmes spatiaux. "Cet effort financier se traduira, pour la durée de la PLM, par un total de 2,4 milliards d'euros au profit des programmes spatiaux" a-t-il par ailleurs précisé.

Un nouveau satellite de très haute résolution

Petit bémol toutefois à noter dans son discours, concernant les risques de contre productivité dans la concurrence entre les deux grands industriels européens du spatial (Airbus Defence and Space et Thales Alenia Space) : "les guerres fratricides entre maîtres d’œuvre français paraissent bien dépassées. Elles ont trop affaibli le tissu industriel des fournisseurs d’équipements et de composants pour avoir encore droit de cité." Ainsi, une étude conjointe va être lancée pour définir un nouveau satellite de très haute résolution, destiné à prendre la suite de Pléiades. "Je veillerai personnellement au succès de ce partenariat", a notamment insisté Jean-Yves Le Drian.

Un nouvel open lab et un plan triennal de 35 millions d'euros

Ce double anniversaire a également été marqué par l'inauguration sur ce site toulousain d'un nouvel espace dédié à la créativité et à l'open innovation. Baptisé My PlayLab et équipé à la fois de moyens de simulation et d'imagerie 3D, mais aussi d'une imprimante 3D pour du prototypage rapide, cet espace est ouvert à l'ensemble des salariés de l'entreprise et devrait également inviter des startups.
Airbus Defence and Space emploie actuellement un peu plus de 3 500 personnes, répartis sur deux sites voisins, l'un sur la zone du Palays, à Toulouse et le second sur le parc du canal, sur la commune voisine de Ramonville.

Cet établissement est toujours en pleine expansion. Il fait actuellement l'objet d'un plan triennal d'investissements (2014-2016) de quelque 35 millions d'euros, avec la construction de deux bâtiments majeurs sur le site du Palays, pour réorganiser les équipes d'ingénierie et de bureaux d'études. Ils sont destinés à accueillir chacun près de 600 personnes. Le premier a été livré en fin d'année dernière. Le second, qui sera dédié au développement de la constellation OneWeb (contrat décroché à l'occasion du dernier salon du Bourget), sera opérationnel dès novembre 2015. Ce programme inclut également une extension des salles blanches sur le site du parc du canal.

Marina Angel

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus