Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Aéronautique : Valantur regroupe ses forces dans son usine d'Amboise

, , , ,

Publié le

Le nouveau groupe Valantur, qui comprend l'usineur Smop et le conditionneur Huard, investit trois millions d'euros, dont les deux tiers dans sa principale usine de Nazelles-Négron, près d'Amboise (Indre-et-Loire).

Valantur va entamer au premier semestre 2016 le transfert de son activité de découpe laser de Rochecorbon, en périphérie de Tours, vers l'usine de Nazelles-Négron, près d'Amboise (Indre-et-Loire), qui occupe plus de 5 000 mètres carrés de locaux.

L'investissement, qui approche les deux millions d'euros, comprend le déménagement, l'acquisition d'une machine de découpe et l'aménagement d'une troisième cabine de peinture dans cette usine qui conçoit, fabrique et assemble des containers et des racks de chargement pour des moteurs, des missiles, et autres pièces sensibles des secteurs de l'aéronautique, de la Défense, de l'énergie et du ferroviaire.

Valantur a en outre investi dans de nouvelles machines d'usinage sur ses sites d'Angoulême (Charente) et La Chaussée-Saint-Victor, près de Blois (Loir-et-Cher). Enfin, un atelier d'assemblage de sous-ensembles est en cours d'aménagement à Blois, notamment pour servir l'activité sièges de Zodiac Aerospace. Au total, Valantur consacre trois millions d'euros à ses investissements industriels.

Ces dépenses sont possibles grâce au rapprochement entre la Société mécanique et outillage de précision (Smop) et Huard l'an passé, rapprochement souhaité par leurs clients de l'aéronautique. Fournisseur de Airbus, Safran, MBDA, Dassault, Zodiac ou encore EDF et Vinci, Valantur avait alors reçu le soutien de Bpifrance en obligations convertibles pour 1,5 million d'euros.

Ce groupe de 200 salariés a réalisé 25 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014. Ses dirigeants s'attendent à une croissance d'environ 10% en 2015. "L'objectif est de mutualiser nos carnets clients et nos compétences pour aller chercher de nouveaux marchés", ajoute Emmanuel Couraud, PDG, qui ambitionne un doublement de l'activité à l'horizon 2020.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • SMOP à LA CHAUSSEE SAINT VICTOR (41260)
  • HUARD à NAZELLES NEGRON (37530)

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus