A Bordeaux, les salariés de Mondi se battent pour éviter la fermeture de leur site

Par  - Publié le
Papier
© Mondi

Le géant autrichien des papiers et emballages est en passe de fermer son usine de Saint-Jean-d'Illac (Gironde), qui emploie 104 personnes. Mais, le rapport d’expertise demandée par les salariés sur la situation économique du site, qui déterminera l’avenir du site, n’a toujours pas été délivré.

Un plan social est en cours d'élaboration à l’usine Mondi de Saint-Jean-d’Illac (Gironde). Mais, la CGT et FO contestent la fermeture du site de Saint-Jean-d’Illac pour motif économique. A ce jour, le cabinet d'expertise comptable nommé par les salariés n'a pas eu accès à toutes les informations pour évaluer la situation. "Il y a rétention d’informations de la part de la direction. Ce rapport d’expertise devait être délivré dans un délai légal maximum de 22 jours. Un délai, largement dépassé", souligne Me Philippe Brun, l’avocat des salariés, spécialiste de la lutte contre les licenciements dits "boursiers".

La direction a promis de communiquer le document dans les prochains jours. "Ce rapport sera déterminant. Si les difficultés économiques ne sont pas avérées ou que la menace de compétitivité n’est pas prouvée, nous pourrons empêcher cette fermeture", avance-t-il, confiant. L’avocat a déjà remporté une victoire au tribunal en ce sens avec Viveo France, éditeur de logiciels bancaires.

En 2011, la cour d'appel de Paris a considéré que la procédure de licenciement collectif pouvait être annulée, faute de motif économique avéré. Une décision, qui fait désormais jurisprudence.

Le site de Saint-Jean-d'Illac fabrique des sacs industriels, destinés à l'alimentation, à la chimie et au BTP, mais aussi des sacs design pour le shopping. Il avait été racheté en 2010 au groupe irlandais Smurfit-Kappa. L'usine de Saint-Jean-d'Illac est l'une des deux unités de production de sacs industriels de Mondi en France avec Béthénivielle (Marne), qui serait désormais l’unique site du groupe en France.

Inquiet, Philippe Madrelle, président du conseil général de la Gironde, avait adressé fin décembre un courrier au ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, pour attirer son attention sur la situation de l'usine. "Le groupe Mondi est bénéficiaire de plus de 180 millions d'euros et les volumes de commande sont assurés, en particulier sur le marché français, c'est pourquoi les élus s'interrogent sur l'intérêt économique de fermer le site, si ce n'est pour délocaliser la production hors de nos frontières", écrivait-il dans sa lettre.

Le groupe Mondi a réalisé 5,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2011 et emploie 26 000 salariés dans le monde.

Nicolas César

Imprimer

La fiche MONDI LEMBACEL à SAINT-JEAN-D'ILLAC avec Industrie Explorer

lieu

TOUT SAVOIR SUR...
Ses investissements, ses actualités, ses dirigeants, sa production...

Voir la fiche

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous