Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

35 millions d'euros supplémentaires et la visite de Bruno Le Maire pour Arc International

Pierre Monnier , , ,

Publié le , mis à jour le 19/05/2017 À 12H32

Le leader mondial des arts de la table annonce avoir reçu un total de 35 millions d'euros ce vendredi 19 mai. Arc International est confronté à des problèmes de trésorerie depuis plusieurs mois. L'occasion pour Bruno Le Maire, le nouveau ministre de l'Economie, de se rendre sur place.

35 millions d'euros supplémentaires et la visite de Bruno Le Maire pour Arc International
Le site d'Arques (Pas-de-Calais) vient de recevoir un versement de 35 millions d'euros pour augmenter sa productivité.
© Twitter / CC / Prefet62

"C'est un signe fort de la confiance renouvelée que portent nos investisseurs à notre stratégie, la transformation continue de notre groupe, et son avenir", se félicite Tim Gollin, le président exécutif et CEO du groupe Arc International dans un communiqué. Le leader des arts de la table basé à Arques (Pas-de-Calais), qui emploie près de 5 500 salariés, vient de recevoir un versement de 35 millions d'euros.

Cette somme provient pour 25 millions d'euros d'un consortium d'investisseurs, mené par le Fonds russe d’investissements directs (RDIF) et CDC International Capital (CDC IC), filiale de la Caisse des dépôts. Ce consortium avait déjà apporté son soutien au site des Hauts-de-France à hauteur de 58 millions d'euros en juin 2016. Les 10 millions d'euros restant proviennent du principal actionnaire d'Arc International, Glass Holding. Avec ce geste, "il apporte tout son soutien et sa confiance aux salariés d'Arques et montre qu'il est lui-aussi prêt à s'engager", explique un porte-parole.

Plus de productivité pour le site

La confiance, c'est tout l'enjeu de cette usine. Lors de son premier apport, le consortium d'investisseurs avait conditionné ses futures injections de fonds. "Nous devions démontrer notre capacité à générer de la croissance, indique un porte-parole. C'est ce qui a été fait avec 20 millions d'euros de bénéfices avant impôts en 2016, et déjà 10 millions sur l'année 2017."

Sur les années 2015-2016, 200 millions d'euros ont été investis pour l'outil industriel, notamment pour faire passer la durée de vie des fours pour la production de la verrerie de 18 mois à 4 ans. Les 35 millions d'euros injectés ce vendredi 19 mai s'attaqueront désormais à la productivité du site d'Arques.

visite du ministre de l'Economie

Cet investissement est l'occasion pour Bruno Le Maire, nouveau ministre de l'Economie, de réaliser une seconde visite d'usine, après sa venue sur le site Mistral Constructeur de Ris-Orangis (Essone), un fabricant de fontaine à eau. Mais celle-ci n'a rien de surprenant puisque le nouveau chef de l'Etat, Emmanuel Macron, avait longtemps suivi le dossier Arc lorsqu'il était lui-même à Bercy. Dans l'usine, on sait que le président de la République "suit encore" le redressement de l'entreprise. Après tout, le vice-président d'Arc Holding, Didier Riebel signait une tribune de soutien au candidat d'En Marche !, entre les deux tours de l'élection présidentielle. De là à y voir un renvoi d'ascenseur, il n'y a qu'une marche.

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • ARC INTERNATIONAL - EP à ARQUES (62510)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus