21 jours de chômage partiel dans les usines de Renault Trucks

Par  - Publié le
Renault Trucks
© D.R.

Le groupe Renault Trucks, détenu par Groupe Volvo, va renouveler entièrement sa gamme de véhicules au mois de juin, annonce son nouveau Pdg, Bruno Blin.

Le fabricant de poids lourds Renault Trucks a décidé de recourir au chômage partiel sur ses sites pour faire face au ralentissement du marché. "Nous aurons 21 jours de chômage partiel d’ici la fin du premier trimestre", annonce le nouveau Pdg, Bruno Blin, arrivé il y a une quinzaine de jours à la tête du groupe. Il était depuis cinq ans directeur des achats du Groupe Volvo, qui détient la marque française de camions.

Les sites français, qui accusent une baisse de régime, avaient déjà connu des mesures de chômage partiel depuis le mois de novembre. Le marché français des poids lourds a accusé une baisse d’environ 5 % en 2012 et les prévisions sur le début de l’année sont du même ordre. "Nous tournions à 150 véhicules par jour dans le site d’assemblage de Bourg-en-Bresse début 2012 et nous sommes redescendu à un niveau d’environ 105 camions à la fin de l’année. Mais début 2008, nous étions au-dessus de nos capacités avec 300 véhicules par jour", explique Bruno Blin.

"Nous pilotons notre activité avec une très faible visibilité, avoue le nouveau Pdg, qui mise sur le renouvellement entier de sa gamme au mois de juin. C’est pour cela que nous n’avons pas coupé les investissements en R&D". Le projet a nécessité l’investissement de deux milliards d’euros sur cinq ans afin d’adapter les usines à ces nouveaux modèles, qui devraient répondre à la nouvelle norme européenne d’émissions  de rejets polluants Euro VI . "Les nouveaux moteurs sont de plus en plus volumineux, ce qui a un impact sur le châssis et in fine sur la cabine", explique-t-on chez Renault Trucks. Le groupe commercialise actuellement trois véhicules dans la gamme distribution, deux dans la gamme longue distance, et deux véhicules dans la gamme chantier.

Renault Trucks a rejoint le Groupe Volvo (35,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires) en 2001. Il y a quelques semaines, le groupe Renault avait vendu les quelques pourcents qu’il détenait encore dans son ancienne filiale. La marque Renault est exploitée par un accord de licence.

Patrick Déniel

Imprimer

La fiche RENAULT TRUCKS à BOURG-EN-BRESSE avec Industrie Explorer

lieu

TOUT SAVOIR SUR...
Ses investissements, ses actualités, ses dirigeants, sa production...

Voir la fiche

La fiche RENAULT TRUCKS à SAINT-PRIEST avec Industrie Explorer

lieu

TOUT SAVOIR SUR...
Ses investissements, ses actualités, ses dirigeants, sa production...

Voir la fiche

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous